Contrairement à ce qu’une ville frontalière peut suggérer, il fait bon de s’arrêter à Nong Khai. La petite thaïlandaise se lie à Vientiane par le pont de l’amitié et est surtout le chouchou des visiteurs voulant faire une pause en passant la frontière Thaïlande-Laos ou inversement. Douce et facile à vivre, on sera surpris d’y rencontrer aussi beaucoup d’occidentaux qui s’y installent pour y construire un business ou passer du bon temps en Thaïlande. Un bon plan car étant encore peu chère, le fait de se retrouver à 40 minutes du Laos permet aux expatriés qui séjournent plus de 6 mois en Thaïlande avant d’aller refaire leur visa tourisme en un aller-retour au Laos.

Fort bien arrangeante cette Nong Khai !
Aller surprend moi, SHOW ME YOUR SKILLS BB 

Le Night Market

Nong Khai s’apparente davantage à une ville village en terme d’activité et de rythme. C’est tranquille mais si il y a bien une chose qui l’a fait vibrer et rend ses rues grouillantes c’est son night market du vendredi soir ! 
Vendredi, c’est le soir où le Night Market de Nong Khai est à son  M A X I M U M. Le hasard fait bien les choses : J’y étais à ce moment là ! Il s’étale tout le long de la balade qui longe rive du Mékong (et proportionnellement à la taille de la ville, c’est une longue balade. En plus d’un nombre assez impressionnant de street food qui inspirent confiance, pleins de stand annexes proposes des babioles qui donne envie de craquer.

Il y a même un bal dansant. 
Une scène avec des chanteurs thaïlandais de Q U A L I T E, un sound système à faire jalouser Tomorrowland, les danseuses revêts leurs habits de lumière et se donnent à F O N D. 

Mise à feu de la piste de danseLe night market de Nong Khai remporte officiellement le titre de NIGHT MARKET de l’ambiance de toute l’Asie du Sud.

Et c’est pas finit

Nong Khai c’est aussi un marché de jour et celui là il est au top de sa forme tous les jours. Situé en pleins centre de la ville à une rue de la rive du Mékong, il a son lot de surprises

Retrouver les chiens qui aboient, ceux là même que ma grand mère utilisait pour faire fuire les vilains chats qui souillaient son bac à sable…S’offrir des nuisettes de qualité supérieure très osées pour notre époque. L’échoppe parfaite pour virer none

Et j’en passe. C’est un peu comme un souk mais bloqué 20 ans en arrière. A prendre avec humour lorsque l’on s’y balade !

Faire du deux en un : Temple chinois en Thaïlande.

Je suis tombée dessus par hasard mais en plein milieu du centre ou un peu au milieu de nul part aussi, question de point de vue, ce temple chinois est posé là. Entouré de rue sans interêt qui le quadrille, pouf on tombe dessus. Quand on y met les pieds on est transporté dans une sorte de dimension parallèle. ZERO bruit, un décors absolument hors contexte,  ça dans la continuité du WTF du marché de jour.

 
Un petit lot de surprise ce Nong Khai, je vous l’avais dit ! 

 

Le Buddha Park 

Construit par un moine laotiens renié de son pays natal, il à d’abord fait constuire un site similaire à Vientiane, juste en face avant de faire de même à Nong Khai. C’était probablement un têtu. 
Le Park cumule des hautes et imposantes statues (vraiment imposantes) qui retrace l’histoire du premier Bouddha (car oui en tout il y en a eux trois des Bouddha, tu savais ça toi ?). Il faut y aller, c’est un beau souvenir qui change des temples au dorures à foison et on y fait de belles rencontres.

Le mec cool de la bande à Bouddha
Celui qui à les bons filons pour tchatcher la p’tite zouzUn Bouddha qui se laisse vivreDes nanas psychédéliquesDes fidèles au postes
ET BIEN D’AUTRE ENCORE ! 

PS : Pour s’y rendre, le parc est à 10 minutes du centre en tuktuk. Mieux vaut ne pas essayer de s’y rendre à pied la route n’est pas vraiment aménager pour les piétons. Un aller-retour en tuktuk avoisine les 200 baths en négociant bien (soit 6€). 

PS 2 : L’entrée pour les étrangers, deux fois plus chère que celle pour les locaux (ça fait toujours plaisir), est de 40 baths soit 3 et des poussières. 

Et après toutes ses émotions 

On aimerait bien passer une nuit reposante et revivifiante ?  Rendez-vous à la MutMee Garden House. Une GuestHouse vraiment adorable où la grande terrasse exotique te permet de te poser pour manger un bout et apprécier la vue sur le Mékong. Le personnel y est lovely. C’est d’ailleurs grâce à cette endroit que je peux vous parler du parc de Bouddha de Nong Khai et de son histoire. Le thailandais et ancien moine qui gère la boutique m’a touuuut (ou presque) expliqué. Tellement peace le monsieur et dans un endroit qui l’est tout autant qu’après son explication j’étais shootée comme après 2 heures de massage thai et un shot de mushroom shake.

DETAILS QUI FAIT LA DIFFERENCE : Le rapport qualité/prix par rapport au reste des logements de Nong Khai est Topissime.
> A partir de 6€ la nuit, on trouvera pas mieux. 

Pourrécapituler,Nongkhaic’estleplanparfaitpourunepauseentredesheuresetdesheuresdebus